Cap sur Kappelen !

Publié le 03/06/2020

Installé entre Mulhouse et Saint-Louis dans un village d’environ 600 habitants, le FC Kappelen compte parmi les nombreux clubs à s’être mobilisés durant la crise sanitaire pour venir en aide à la population d’un secteur mulhousien très fortement touché. Explications avec Jérôme Gabriel, le jeune président du club.

Le FC Kappelen, fondé en 1983 et qui compte cette saison 134 licenciés, s’est distingué par deux actions de solidarité majeures depuis le début de la crise sanitaire. Premièrement, par l’intermédiaire d’un membre du comité, Martial Kastner, restaurateur de profession, le club a distribué des repas aux personnes âgées du village pendant le confinement.

« On voulait aider nos aînés, qui n’avaient pas forcément envie de cuisiner tous les jours, explique Jérôme Gabriel. Donc Martial nous a demandé d’utiliser les cuisines du club-house, et après ça, il a cuisiné pendant un mois environ 70 plats, trois fois par semaine ». Cette initiative a d’ailleurs fait l’objet d’un article dans le journal L’Alsace, et a vu le club recevoir de très bons retours au sein du village.

« Nous avons également livré des repas aux soignants, qui travaillaient énormément et qui n’avaient pas le temps de se faire à manger, continue le président kappelenois. Certaines personnes venaient directement chercher leurs repas, et nous avons aussi réussi à mobiliser assez de monde au sein du club pour effectuer les livraisons ». Quand la solidarité et l’entraide d’un club de football rend service aux ainés du village.

« Un geste pour nos héros »
Le club de Kappelen a également été à l’origine d’une opération nommée « Un geste pour nos héros » (photo DR), visant à récolter des bons cadeaux auprès des entreprises du coin afin de les offrir au personnel soignant. « Je me suis dit que c’était bien que tout le monde se mobilise maintenant pour aider les gens qui nous soignent quotidiennement, raconte Jérôme Gabriel, mais qu’il fallait que ça continue après cette crise ! ».

Ainsi, le club a démarché plusieurs entreprises locales, participant chacune à sa manière à la vie de tous les jours, comme des salons de coiffure, des salles de sport et des restaurants par exemple, afin de récolter des promesses de dons. « Au total, nous avons une bonne quinzaine d’entreprises qui se sont montrées généreuses, ce qui nous a permis de totaliser des promesses de dons de 6500€ », note avec joie le jeune président.

À côté de ça, le club a également créé une cagnotte Leetchi pour que les particuliers participent à l’achat de bons supplémentaires dans les entreprises. « Avec cette cagnotte, poursuit Jérôme Gabriel, on a pu acheter des bons dans les entreprises qui nous avaient déjà aidé, et donc aider à notre échelle à relancer l’économie locale ».

Un club jeune et familial
Créé il y a donc 37 ans, le club de Kappelen, qui compte une équipe fanion en District 2, une équipe réserve qui a accédé au District 6 cette saison, ainsi qu’une équipe féminine, se développe sereinement, sans toutefois s’emballer. Aujourd’hui, les équipes jeunes font partie de l’Entente des Jeunes du Pays de Sierentz, le plus ancien groupement alsacien.

« On ne possède qu’un seul terrain d’honneur, un terrain d’entrainement et un petit terrain annexe sur le côté, explique le président kappelenois, donc accueillir deux équipes seniors et une équipe féminine est largement suffisant ». L’ambition du club est principalement dans les résultats de ses équipes plus que dans la croissance du nombre de licenciés, même si le club a été amputé de sa principale source de revenus, à savoir une marche gourmande de 900 participants, initialement prévue le 28 juin, mais qui a dû être annulée.

« On va vivre des moments compliqués financièrement, c’est certain, admet Jérôme Gabriel, mais je compte vraiment sur la solidarité du foot alsacien pour aider chaque club à traverser cette crise lorsque le football reprendra ». Vivement !

Article publié le mercredi 3 juin 2020 à 9:35  

Par Antoine Berthoux 

Par Steve Delannée

Articles les plus lus dans cette catégorie