Inauguration du Pôle d’Excellence du Football Amateur

Publié le 16/12/2016

Le Pôle d’Excellence du Football Amateur du Lycée Jean Monnet de Strasbourg a été inauguré ce matin en présence de José Alcocer (ici avec la Proviseure Véronique Rosay) entraîneur national de la FFF. Unique dans le Grand Est, cette structure regroupe des sections sportives scolaires masculine, féminine, futsal et arbitrage.

Lancé la saison dernière avec la création de la filière futsal, le Pôle d’Excellence du Football Amateur du lycée Jean Monnet de Strasbourg inauguré ce matin en présence de José Alcocer est la seconde structure (*) de ce type créée en France. Regroupant les sections sportives masculine, féminine, arbitrage et futsal, elle offre à ses bénéficiaires un encadrement scolaire, éducatif et sportif de qualité en vue de leur réussite professionnelle.

De la seconde à la terminale, 82 jeunes répartis dans les quatre filières spécifiques bénéficient cette année de ce dispositif au lycée Jean Monnet de Strasbourg avec un emploi du temps aménagé et un suivi médical régulier. « Le football est épicène, dans ces pôles tous les acteurs du football sont réunis et tout est mis en place pour permettre à ces élèves d’aller le plus loin possible, » expliquait ce matin José Alcocer, l’entraîneur adjoint de l’équipe de France Espoirs référent du foot en milieu scolaire au sein de la FFF.

Varié et pluridisciplinaire, le PEFA est orienté autour d’un projet éducatif et sportif ambitieux permettant de mutualiser les compétences, d’optimiser les ressources et de proposer une pratique et un encadrement d’excellence. « La finalité de ces pôles est de renforcer le football amateur de haut niveau, » indiquait le cadre de la Direction technique nationale. Réforme des Ligues oblige, la Fédération souhaite désormais développer au moins une structure de ce type dans chacune des treize nouvelles régions administratives d’ici 2020.

« Nous allons réorganiser le schéma du football en milieu scolaire, il est nécessaire d’avoir une cohérence territoriale en fonction des bassins de population et des clubs, » détaillait José Alcocer. Au service du football amateur, le PEFA devrait lui apporter une plus-value certaine à moyen terme, sa structuration étant un des chantiers prioritaires de la FFF. 

(*) la première a été lancée à Valence et une troisième a vu le jour à Liévin.

Par Steve Delannée

Articles les plus lus dans cette catégorie