Kogenheim – Ebersheim, acte 1 !

Publié le 13/09/2019

Le FC Kogenheim (photo Noëlle Hausser) recevra dimanche à 16h son voisin du SC Ebersheim pour le compte du 2e tour de la coupe d’Alsace – Trophée Intermarché. Un derby disputé entre deux formations, adversaires en championnat (D2 – Groupe D), qui se connaissent par cœur. Rencontres avec Yves Kastner, le technicien du FC Kogenheim et Thierry Maeder, son homologue du SC Ebersheim à quelques heures de leurs premières retrouvailles de la saison.  

« Décrocher la qualification », sera l’objectif commun au cœur de cette rencontre de coupe d’Alsace pour les deux homologues ce dimanche, même si du côté de Kogenheim, la coupe d’Alsace – Trophée Intermarché reste un bonus. « Je me concentre essentiellement sur le championnat, la coupe est un plus mais ce tour reste intéressant du fait d’affronter un voisin et adversaire de championnat. Cela permettra aussi de faire tourner l’effectif et de prendre un peu de coffre », annonce Yves Kastner. Un match a double enjeu, qui servira d’une part de préparation mais qui permettra surtout de donner le ton pour les semaines à venir. Pour Thierry Maeder, cette coupe d’Alsace est davantage un challenge « nous avons envie de passer ce tour et d’aller assez loin dans cette compétition, l’objectif est de ne surtout pas se faire éliminer à Kogenheim, d’autant plus qu’on les retrouve dans deux ou trois semaines », confie le cinquantenaire.

Au niveau des tactiques, elles sont également totalement opposées. Avec d’une part une composition Ebersheimoise davantage axée sur la défense, et de l’autre, une équipe de Kogenheim plus offensive. En effet, d’après le tacticien du SCE, la priorité est de jouer la sécurité.  « Nous allons essayer de monter une bonne défense car quelques-uns de nos joueurs seront absents. Il s’agira de bien défendre pour ne pas être menés par un adversaire qui joue à domicile, puis progresser au fil du match et essayer de marquer », confie-il. Chez l’adversaire au contraire, la stratégie est basée sur l’attaque. « On va jouer, tout faire pour aller de l’avant en se donnant les moyens, comme samedi dernier face à la réserve du FC Rossfeld (1-1) », rajoute l’ancien joueur du FCK. L’état d’esprit lui, reste identique des deux côtés, avec une envie de gagner et beaucoup de motivation.

Pour autant, difficile de dire quelle équipe tirera son épingle du jeu ce dimanche et au cours d’une saison qui s’annonce d’un côté comme de l’autre, dans l’expectative. En cause, un recrutement assez famélique pour les deux formations. L’effectif du FC Kogenheim a nettement diminué par rapport à la saison passée avec une dizaine de départs. De ce fait la préparation n’a pas été des plus optimales. « La prépa n’a pas vraiment eu l’effet escompté à cause du souci d’effectif, mais nous avons tout de même pu nous rattraper en travaillant davantage les dernières semaines », rajoute l’ancien de l’AS Sermersheim.

Sans compter les blessures, qui réduisent une fois encore le nombre de joueurs, notamment du côté d’Ebersheim qui doit se passer de son attaquant vedette, Aurélien Hauss, blessé actuellement. Quelques nouvelles recrues ont quand même intégré les deux formations pendant l’été. Tout d’abord Arnaud Stresser (milieu) en provenance de l’AS Westhouse et Xavier Rivat (attaque – recrutement interne) pour le SC Ebersheim. Ensuite, Stéphane Ehret (attaque) en provenance de l’AS Chatenois), Belkacem Belkheir (milieu – déjà au club il y a deux ans), et Renaud De Montigny (milieu) venu de l’US Huttenheim pour le FC Kogenheim.

Cette saison, les deux équipes veulent donc s’atteler à bâtir un fond jeu et reconstruire une équipe basée sur une bonne cohésion. Ensuite, le maintien est dans le viseur de Kogenheim, qui avait terminé à la 7e place avec 33 points l’année dernière, juste devant Ebersheim, en 8e position avec 32 points. Ebersheim est un peu plus ambitieux et espère terminer dans le haut du tableau, c’est-à-dire dans les cinq premiers cette saison.

Même si le coach est conscient qu’un peu de retard a déjà été pris, il espère prochainement  grimper au classement. En attendant, la volonté affichée ce dimanche par les deux entraîneurs est la même, seule la victoire est visée dans ce match qui devrait tenir toutes ses promesses. Une rencontre ouverte et un duel disputé entre deux entraîneurs et anciens coéquipiers qui se retrouveront au stade municipal de Kogenheim. Coup d’envoi dimanche à 16h.

Article publié le vendredi 13 septembre 2019 à 18:17 

Par Laura ETIENNE

Par Steve Delannée

Articles les plus lus dans cette catégorie