« La proximité ? la clé du succès ! »

Publié le 03/06/2017

Devenues de véritables institutions dans le football alsacien, les coupes du Crédit Mutuel fêtent cette année le cinquantenaire de la création de la première du nom, jouée dans le secteur Haguenau lors de la saison 1967/1968. A l’aube des finales disputées de samedi à lundi sur tout le territoire alsacien, rencontre avec Jean-Philippe Zorès (au centre), leur père fondateur.

C’est l’ironie de l’histoire. Ancrées dans le paysage footballistique alsacien depuis un demi-siècle, les coupes du Crédit Mutuel made in Alsace trouvent leur genèse en… Vendée. Jeune inspecteur de la banque mutualiste, Jean-Philippe Zores participe en 1967 à un séminaire organisé par la banque mutualiste dans l’ouest de la France. « En discutant de football avec des collègues d’Ile-de-France lors de ce séminaire, j’ai découvert qu’une coupe du Crédit Mutuel existait déjà dans leur région, » se souvient Jean-Philippe Zores. Séduit par le concept, le jeune salarié de la banque coopérative décide, sitôt rentré en Alsace, de proposer un projet similaire à Albert Gottri, ancien responsable de la commission des coupes de la LAFA.

« Le projet lui a tout de suite plu et nous nous sommes lancés communément dans l’aventure, » explique l’ancien secrétaire et président des SR Haguenau. « La première coupe a eu lieu dans le secteur Haguenau lors de la saison 1967/1968. 24 équipes y ont pris part à cette compétition remportée par le FC Drusenheim, » raconte-t-il. Jouée entre clubs voisins, l’épreuve fait rapidement des émules. « Le succès a été rapide. En quelques années, pratiquement tous les clubs de l’Alsace du Nord y participaient, à tel point que nous avons été obligés de scinder en deux le District d’Haguenau pour proposer une seconde coupe du Crédit Mutuel au secteur Wissembourg. »

Implantée dans le nord de l’Alsace au démarrage, la « CMDP » se déploie en l’espace de dix ans sur l’ensemble de l’Alsace. Nord Haguenau, Nord Wissembourg, Ouest, Bruche-Ackerland, Strasbourg CUS, Centre, Colmar, Hardt 3 Vallées, Sundgau, Sud, dans les dix secteurs (qui deviendront plus tard les dix territoires de la Ligue d’Alsace), un comité d’organisation est chargé de l’organisation, la gestion et la promotion de la coupe du Crédit Mutuel. « C’est surtout la proximité qui a fait le succès de ses coupes, » analyse leur instigateur. « Chaque match est un derby, je me souviens d’ailleurs du finale entre Schirrhein et Betschdorf devant 3000 spectateurs dans les années 70. » Accompagnées de dotations (tombolas, maillots, chèques…), les coupes du Crédit Mutuel font l’unanimité et s’exportent même dans d’autres sports. « Les coupes du Crédit Mutuel version football ont fait des petits. Elles existent également dans le basket, le tennis, le handball et même le ski, » détaille Jean-Philippe Zores.

Dans d’autres sports et chez les jeunes, la banque coopérative soutenant depuis quelques années les coupes d’encouragement. « Les finales des coupes d’encouragement jeunes sont depuis organisées en lever de rideaux des finales séniors, » indique l’ancien président du comité d’organisation de l’épreuve dans le secteur Haguenau. Comme chaque année depuis 50 ans, Jean-Philippe Zorès ne dérogera pas à la règle en ce week-end de finales. « Je serai à Ittenheim pour la finale entre Dahlenheim et Ernolsheim/Bruche. » De Ittenheim à Hirsingue en passant par Schleithal et Rumersheim, les dix finales des coupes du Crédit Mutuel animeront une fois n’est pas coutume l’ensemble du territoire alsacien à l’occasion de la Pentecôte. « Que la fête soit belle ! »   

Article publié le samedi 3 juin 2017 à 15:47

Par Steve Delannée

Articles les plus lus dans cette catégorie