Le football à l’ère du numérique

Publié le 26/04/2017

Après le déploiement de la feuille de match informatisée, le football poursuit sa transition vers le digital avec la mise en place à partir de juin de la dématérialisation des licences. Une nouveauté qui en accompagnera une autre, optionnelle celle-ci,  la dématérialisation de la demande de licence.

Devenue une composante essentielle de notre quotidien, le digital se développe en permanence. Une ère du tout numérique à laquelle le football s’adapte progressivement. Nouvelle étape dans le processus de modernisation de ses outils, la dématérialisation de la demande de licence sera désormais possible à partir du 13 juin, date d’ouverture de la période de saisie des licences pour la nouvelle saison. « Les bordereaux de licences seront encore distribués courant mai lors des réunions de territoire, rassure Yannick Kopf, salarié du service informatique de la LGEF. Nous sommes dans une saison de transition, les clubs pourront cette année faire leurs demandes soit par la voie papier soit par la voie dématérialisée. » Plus simple et surtout moins fastidieuse, cette dématérialisation sera effective, dans un premier temps, pour les renouvellements et les nouvelles licences, les changements de clubs restant sous le coup d’une procédure papier. Autre précision, les demandes de licence informatisées ne concerneront cette année que les joueurs et dirigeants, les demandes de licences arbitres, techniques se faisant encore via le papier.

Comment ça marche ?
Réalisable uniquement via Footclubs, la demande de licence version numérique allègera le travail des correspondants des clubs. « Pour les renouvellements, le correspondant Footclubs enverra directement à ses licenciés par mail un lien. Concernant les nouvelles licences, le processus sera le même excepté que le correspondant du club devra au préalable pré-saisir certaines informations pour créer le compte du futur licencié. » Le lien envoyé, le licencié sera chargé de fournir informatiquement tous les éléments nécessaires à l’obtention de sa licence, parmi lesquels le certificat médical désormais valable trois ans (voir encadré). Auparavant chargé de collecter et scanner toutes les pièces, le club n’exercera plus qu’un travail de contrôle avant de soumettre la demande de licence auprès de la Ligue pour validation. « Une fois que la licence sera validée par la Ligue, le licencié recevra par mail une attestation de licence, » précise Yannick Kopf. Dernier avantage pour le club, ce dernier aura la possibilité, via la demande dématérialisée, de collecter auprès de chaque licencié des informations personnelles pouvant être très intéressante pour la gestion de ses effectifs.

Licence dématérialisée
Engagée dans une transition numérique, la FFF a également entériné lors de son AG du 17 mars dernier, la dématérialisation de la licence. Exit le papier, à partir de la saison prochaine, plus aucune licence ne sera imprimée, leur consultation se faisant uniquement via la feuille de match informatisée ou par Footclubs Compagnons. « En cas de problème informatique, il sera toujours envisageable pour le club d’avoir recours à l’impression d’un listing des joueurs avec leur numéro de licence pour une saisie manuelle sur une feuille de match papier, » termine Yannick Kopf.  La révolution numérique est en marche…

Certificat médical valable trois ans
Nécessaire à l’obtention de la licence, le certificat médical n’est désormais exigé qu’une fois tous les trois ans au lieu de devoir être renouvelé chaque saison. Durant cette période, le joueur renouvelant sa licence devra néanmoins remplir un questionnaire de santé attestant que toutes ses réponses sont négatives. En cas de réponse(s) positive(s), un nouveau certificat médical sera obligatoire.

Par Steve Delannée

Articles les plus lus dans cette catégorie