« Meis », retour gagnant !

Publié le 18/08/2017

Absente de la coupe de France depuis trois saisons, l’US Meistratzheim (D3) a signé un retour en fanfare dimanche dernier à l’occasion de ses retrouvailles avec la vieille dame. Bourreau de l’ASC Saint-Pierre-Bois (P) au 1er tour, « Meis » (photo Yves Kastner) rêve d’un nouvel exploit dimanche à domicile (17h) face à un autre gros morceau, le CS Fegersheim (PH)…

C’est l’une des belles histoires du 1er tour de la coupe de France joué le week-end dernier sur le territoire alsacien. L’US Meistratzheim, modeste club de D3, a écarté de son chemin les promotionnaires de Saint-Pierre-Bois grâce à un doublé de Wassim Jberi (2-1). Une histoire d’autant plus belle que l’USM faisait son grand retour dans la compétition nationale quatre saisons après sa dernière participation lors de l’exercice 2013/2014. « Après notre relégation en D3 (ndlr : en 2010-2011), c’était devenu laborieux de la jouer. Nous avions décidé d’arrêter de payer un engagement pour jouer un match et quitter la compétition, » confie Eric Eber, l’adjoint de Claude Meyer au sein de l’équipe fanion.

« Quand Claude nous a dit en juin qu’il souhaitait réengager l’équipe, je dois avouer qu’au sein du comité, nous étions un peu sceptiques, » poursuit le secrétaire du club. Et pourtant, après l’exploit de dimanche dernier, force est de constater que l’idée n’était pas si mauvaise que cela. Un exploit certes, mais le fruit d’un travail mené depuis plusieurs saisons surtout. « Le groupe vit depuis plusieurs saisons ensemble, nous essayons de reconstruire en insistant sur l’ambiance club. Nous avons enregistré seulement deux départs au sein de l’effectif seniors à la trêve pour sept arrivées, ça a pas mal changé la donne, » indique Eric Eber.

Regonflée à bloc par la qualification surprise du week-end dernier et les arrivées de Lorenzo Biero et d’Alexandre Eber notamment, l’US Meistratzheim ambitionne cette année de retrouver la D2, sept saisons après l’avoir quittée. « C’est notre principal objectif, les joueurs sont briefés, nous avons été catégoriques, il fait absolument profiter de la réforme des compétitions pour retrouver la 2e division, » pose l’ancien gardien de l’équipe fanion de l’époque où l’USM évoluait en D1. Si le championnat est dans toutes les têtes, pour l’heure il est avant tout question de coupe de France avec un 2e tour que Meistratzheim disputera à domicile dimanche (17h) face à un adversaire d’un cran encore supérieur à Saint-Pierre-Bois, le CS Fegersheim (PH).

« C’est une autre paire de manche » prévient Eric Eber, qui drivera l’équipe première à cette occasion en l’absence de Claude Meyer, absent pour cause de congés. Handicapé par les absences de Ludovic Delanda (blessé au genou), Christ Loubaki (suspendu) et Wassim Jberi (vacances), Eric Eber devra composer avec une équipe remodelée face à un adversaire ambitieux. « On ne se voile pas trop la face mais on jouera néanmoins notre carte à fond. Cette rencontre n’est que du bonus mais s’il y a une petite brèche, on fera tout pour s’y engouffrer. »  La magie de la coupe de France l’a démontré par le passé, il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué !

Article publié le 18 août 2017 à 20:54

Par Steve Delannée

Articles les plus lus dans cette catégorie