Une 3e édition dans le rétro

Publié le 26/04/2017

L’internationale Gaëtane Thiney (photo) aux 136 sélections, pour 55 buts marqués, était ce mercredi à Gerstheim pour la 3e édition de la finale du Challenge, qu’elle marraine depuis 2015. Une finale placée sous le signe du cinquantenaire des débuts du football féminin alsacien à Gerstheim et avec l’enseigne Décathlon comme partenaire.

Comme en 2015 à Erstein, comme l’an passé à Bennwihr, Gaëtane Thiney a joué le jeu, répondant volontiers aux nombreuses sollicitations. Autographes, selfies, photos, interviews, l’internationale s’est montrée disponible tout en passant beaucoup de temps à observer les tests techniques puis les matchs qui opposaient les cinq sélections territoriales retenues au terme des finales départementales. « Je trouve que le niveau technique augmente d’année en année », s’est réjouie Gaëtane Thiney, « je viens toujours avec autant de plaisir ».La joueuse de Juvisy a aussi évoqué le prochain Euro aux Pays-Bas où elle espère un bel engouement autour d’une équipe de France toujours à la recherche d’un premier titre majeur qui semble, une fois encore, à la portée de l’équipe coachée par l’ancien Strasbourgeois Olivier Echouafni.

Mais cette édition 2017 aura surtout été marquée par la présence  de véritables pionnières du football féminin alsacien. C’est d’ailleurs à Gerstheim que la toute première féminine a vu le jour dans la région. C’était en août 1967, à l’occasion du 40 e anniversaire du club. Monique, Lucie, Eliane et quelques autres étaient présentes ce mercredi avec leurs entraîneurs de l’époque, avec Laurence Muller-Bronn, Maire de Gerstheim et conseillère départementale. « J’ai beaucoup de respect pour ces femmes qui ont débute l’aventure dans des conditions qui n’étaient pas simples et qui nous ont permis de disposer aujourd’hui de telles conditions », a indiqué Gaëtane Thiney, s’adressant au passage aux jeunes poussines qui assureront la relève. A l’année prochaine.

Par Steve Delannée

Articles les plus lus dans cette catégorie