XI de légende: Votez pour le libéro du centenaire!

Publié le 01/07/2019

Dans le cadre de la célébration du centenaire de l’organisation du football en Alsace, le District d’Alsace de Football vous propose, de juin à novembre et à raison d’un vote tous les quinze jours, d’établir votre XI de légende. Pour poursuivre cette série, vous avez jusqu’au 15 juillet pour choisir qui mérite, selon vous, de composer la « charnière centrale du centenaire » entre Raymond Kaelbel, André Burkhard, Jean-Marc Knapp, Valérien Ismael. Présentation.

Pour le moment, le gardien Régis Gurtner et le latéral droit Jean Wendling composent le XI de légende du centenaire.

Raymond Kaelbel
Né le 31 janvier 1932 à Colmar
Il est l’Alsacien le plus souvent appelé en équipe de France du haut de ses 35 sélections. Réputé pour sa combativité, sa rapidité, son excellent jeu de tête et capable de jouer des deux pieds, ce solide défenseur central participera à deux phase finales de coupe du Monde avec l’équipe de France, en 1954 en Suisse et en 1958 en Suède. Lors du Mondial 58, il fait partie de l’équipe type des Bleus – aux côtés des Kopa et autre Fontaine – qui décrochera une historique 3e place face à la RFA à Göteborg. Il fera partie de « l’équipe aux 4 Alsaciens », avec François Remetter, Lucien Muller, et Jean Wendling contre l’Espagne le 17 décembre 1959.

André Burkhard
Né le 6 novembre 1950 à Benfeld
Formé à l’ASPV Strasbourg, il commence sa carrière au Racing Club de Strasbourg, puis arrive à Bastia en 1973. Il faisait partie de l’équipe du SC Bastia qui a atteint la finale de la Coupe UEFA en 1978. Cette finale se dispute sous forme d’une double confrontation face au PSV Eindhoven, le match aller se soldant par un score et vierge au Stade Armand-Cesari de Furiani. Il ne jouera pas le match retour perdu 3-0 par Bastia au Philips Stadion d’Eindhoven. Burkhard a disputé 69 matches de Ligue 1 en trois saisons avec le RC Strasbourg Il rejoint ensuite le Puy-en-Velay puis le FC Grenoble.

Jean-Marc Knapp 
Né le 12 janvier 1963 à Strasbourg
Jean-Marc Knapp est formé au RC Strasbourg, le club de sa ville natale. C’est avec cette équipe qu’il réalise ses débuts professionnels. Il joue son premier match en pro le 28 juillet 1981, en disputant les dernières minutes d’un match de Division 1 face au Racing Club de Lens. Il joue 157 matches de Division 1 française, pour un but marqué, et 2 matches en Coupe de l’UEFA. Il jouera également pour un autre club alsacien qui n’est autre que le FC Mulhouse puis à l’Olympique lyonnais ainsi que le SC Amiens, et mettra un terme à sa carrière professionnelle en 1993.

Valérien Ismael 
Né le 28 septembre 1975 à Strasbourg
Formé au RC Strasbourg, Valérien Ismaël connaît une solide première partie de carrière en Ligue 1, mais c’est à 28 ans lors de son départ en Bundesliga qu’il va véritablement éclater. Au Werder Brême, il brille en défense centrale et devient l’un des principaux artisans du doublé Coupe-Championnat réalisé par son club en 2004. Ses prestations lui valent d’être transféré en 2005 au prestigieux Bayern Munich pour la somme de 8 millions d’euros, où il continue à s’affirmer comme l’un des meilleurs défenseurs d’Allemagne, sans pour autant réussir à intégrer l’équipe de France.

Pour élire le libéro du centenaire, rendez-vous sur la page d’accueil du site internet du District d’Alsace.

Article publié le lundi 1er juillet 2019 à 11h24

Par Henri MARCHAL 

 

Articles les plus lus dans cette catégorie