XI de légende, votez pour le milieu relayeur du centenaire!

Publié le 02/09/2019

Dans le cadre de la célébration du centenaire de l’organisation du football en Alsace, le District d’Alsace de Football vous propose, de juin à novembre et à raison d’un vote tous les quinze jours, d’établir votre XI de légende. Pour poursuivre cette série, vous avez jusqu’au 15 septembre pour choisir qui mérite, selon vous, d’occuper le poste de milieu relayeur. Les quatre prétendants sont Emile Scharwath, Pascal Greiner, Lucien Muller et Willy Lieb. Présentation.

Emile Scharwath
Né le 20 juillet 1904 à Strasbourg
Il fait ses grands débuts à l’AS Strasbourg. Ses excellentes performances lui permettent d’intégrer l’équipe de France, avec laquelle il sera sélectionné à huit reprises. En 1932 il rejoint la capitale et le RC Paris, ce qui lui permet de disputer le tout premier championnat de France professionnel. Après un passage à Strasbourg puis un autre à Roubaix, il se fixe au Stade rennais. En Bretagne, il devient capitaine de l’équipe. Il assure même le rôle d’entraîneur-joueur de l’équipe lors de la saison 1941-1942. Retourné en Alsace à la Libération, il terme sa carrière dans son premier club, l’AS Strasbourg. Émile Scharwath était ironiquement surnommé Bigoudi, car il possédait la particularité d’être chauve.

Pascal Greiner
Né le 25 juin 1960 à Strasbourg
Il dispute son premier match de championnat de France de football à 17 ans lors de la saison 1977-1978 avec le RC Strasbourg. La saison suivante, lorsque le club strasbourgeois devient champion de France, le jeune Pascal Greiner ne dispute aucun match de toute la saison. Il cumule ensuite 19 matchs en D1 et deux buts sur les deux saisons suivantes. En 1981-1982 il rejoint l’AS Libourne et y dispute 28 matchs pour un but en Division 2. Les deux saisons suivantes, il joue pour le RC Fontainebleau en D2 puis en Division 3. Après sa carrière de footballeur, il est deviendra agent de joueur.

Lucien Muller
Né le 3 septembre 1934 à Bischwiller
Il rejoint le RC Strasbourg avant d’évoluer au FC Toulouse puis surtout au Stade de Reims, où il sera champion de France en 1960 et 1962. Puis, de 1962 à 1965, il évolue au Real Madrid, avec notamment Alfredo di Stefano qui est à l’origine de l’arrivée de l’Alsacien dans le club « merengue » et Ferenc Puskás, où il sera triple champion d’Espagne (de 1963 à 1965) et aussi finaliste de la coupe d’Europe des clubs champions en 1964. Comme d’autres, il rejoint en 1965 le rival, le FC Barcelone, où il évolue jusqu’en 1968 et avec lequel il remporte en 1966 la coupe des villes de foires face au Real Saragosse. L’Alsacien reste encore aujourd’hui le seul et unique Français à avoir porté́ les deux maillots des rivaux historiques au cours de sa carrière. Il porte à 16 reprises le maillot de l’équipe de France et sera notamment sélectionné́ pour la Coupe du monde 1966 en Angleterre. Il était surnommé le petit Kopa

Willy Lieb
Né le 13 février 1904 à Bischwiller
Guillaume Lieb évolue jusqu’en 1926 au FC Bischwiller, le club de sa ville natale avec lequel il remporte notamment le championnat d’Alsace en 1925. Il part alors une saison jouer au FC Lyon, avant de revenir en Alsace, au FC Mulhouse, où il remporte deux nouveaux titres régionaux en 1928 et 1929. Sélectionné pour la première fois en équipe de France de football le 19 avril 1925 pour un match amical contre l’Autriche, il compte à la fin de sa carrière quinze capes chez les Bleus (dont six victoires et un match nul), au cours desquelles il marque deux fois, face à la Suisse (3-4) en 1928 puis face à la Hongrie (3-0), sur pénalty, en 1929. Il sera le premier alsacien à s’installer durablement chez les Bleus dans les années 20.

Pour rappel, l’équipe de légende alsacienne déjà constituée par vos votes est la suivante : Gardien : Régis Gurtner
Arrière droit : Jean Wendling
Libéro : Raymond Kaelbel
Stoppeur : Leonard Specht
Arrière gauche : René Hauss
Milieu défensif : René Deutschmann
Milieu relayeur: à vos votes jusqu’au 15 septembre

Pour élire le milieu relayeur du centenaire :
Rendez-vous sur la page d’accueil du site internet du District d’Alsace.

Article publié le lundi 2 septembre 2019 à 11:05

Par Henri MARCHAL 

Articles les plus lus dans cette catégorie