XI de légende : votez pour l’arrière droit du centenaire !

Publié le 18/06/2019

Dans le cadre de la célébration du centenaire de l’organisation du football en Alsace, le District d’Alsace de Football vous propose, de juin à novembre et à raison d’un vote tous les quinze jours, d’établir votre XI de légende. Pour poursuivre cette série, vous avez jusqu’au 30 juin pour choisir qui mérite, selon vous, d’être « le latéral droit du centenaire » entre Jean Wendling, Henri Roessler, Jean-Jacques Marx et Jérémie Rodrigues. Présentation.

Jean Wendling                                                                                                            Né le 29 avril 1934 à Bischheim                                                                               
Dans les années trente, le Rammelplatz de Bischheim était un vague terrain de terre battue dont le seul mérite, pour le jeune Jean Wendling, était de se situer entre son domicile et l’école. Évidemment c’est là que tous les gosses de la commune jouaient au football. Et c’est donc là qu’un des joueurs les plus attachants du football alsacien a fait ses débuts. Enfant de Schiltigheim, Jean Wendling ne sera sélectionné que sous le maillot du prestigieux Stade de Reims. Il obtient sa première cape face au Portugal en 1959. Il enchaîne alors ses sélections et fait partie de « l’équipe aux 4 Alsaciens », avec François Remetter, Lucien Muller, et Raymond Kaelbel contre l’Espagne le 17 décembre 1959.

Henri Roessler                                                                                                          
Né le 16 septembre 1910 à Lauterbourg                                                                       
Il débute sa carrière à l’AS Strasbourg au début des années 30. Ensuite il passera par l’AS Troyes-Savinienne, le RC Strasbourg, le Red Star, l’équipe fédérale de Reims-Champagne puis par le célèbre Stade de Reims. Il a également fait une remarquable carrière d’entraîneur : il a lancé l’épopée du club champenois avec son premier titre de Champion de France en 1949. Il détient par ailleurs le record de longévité au poste d’entraîneur de l’Olympique de Marseille.

Jean-Jacques Marx                                                                                                     
Né le 23 mai 1957 à Fegersheim                                                                           
Jean-Jacques Marx est surnommé Django. Il joue au RC Strasbourg à partir de 1975 et jusqu’en 1982. Avec Strasbourg, il remporte la Division 2 en 1977 et devient champion de France en 1979. Il porte ensuite les couleurs du Toulouse FC jusqu’en 1987, passe une saison au FC Lorient et termine sa carrière aux Pierrots Vauban. Jean-Jacques Marx est appelé en équipe de France de football pour une rencontre amicale le 8 novembre 1978 entre la France et la sélection espagnole. Malheureusement il ne rentrera pas lors de ce match et n’obtiendra pas le statut de footballeur international.

Jérémie Rodrigues                                                                                                   
Né le 1er novembre 1980 à Schiltigheim
Le joueur formé au FC Sochaux possède un parcours atypique. Il fait ses débuts à Besançon en National, où il accéda à la Ligue 2. Ensuite, il file à Gueugnon pendant deux ans, puis s’engage avec l’USBCO de Philippe Montanier et Hubert Fournier. Il atterrira la saison suivante à Chypre pour 2 ans et deux clubs, à savoir AEL Limassol et Nea Slamina. En 2010, il rejoint le Lokomotiv Plovdiv en Bulgarie pour 2 ans. Il passera ensuite 1 année au CSKA Sofia puis terminera sa carrière dans l’autre club de la capitale Bulgare, au Lokomotiv Sofia.

Pour élire le latéral droit du centenaire, rendez-vous sur la page d’accueil du site internet du District d’Alsace.

Article publié le mardi 18 juin 2019 à 10:34

Par Henri MARCHAL 

 

Articles les plus lus dans cette catégorie